« Conducteur secondaire » : le bon plan pour les jeunes assurés

Venez-vous d’avoir votre permis, toutefois, vous n’avez pas encore acheté un véhicule ? L’issue naturelle est de rouler avec la voiture de vos parents. Mais à quelle assurance voiture s’engager dans un cas comme celui-ci ? Découvrez en quelques lignes tout ce qu'il faut savoir sur le conducteur secondaire, les économies à la clé ainsi que l’accumulation des récompenses.

Un petit rappel sur le conducteur secondaire

Outre le conducteur habituel d’une voiture, il est, en effet, possible d’indiquer sur le contrat d'assurance voiture le nom d’une personne supplémentaire. On l'appelle communément le second conducteur. Le conducteur secondaire est censé utiliser la voiture moins fréquemment que le conducteur habituel. Si la loi n’est pas considérée et que le second conducteur utilise à sa guise le véhicule, l’assureur est effectivement en doit de considérer qu’il est question d’une déclaration erronée. Ce qui signifie qu'il y a présence d'une escroquerie à l’assurance.

Des économies à la clé

Selon les entreprises d’assurances, un conducteur novice a beaucoup plus de chances de provoquer un accident qu’un conducteur professionnel. Par conséquent, une cotisation importante doit être payée par l’assuré en cas de risque. Le commencement d'une notification de l'assurance conducteur secondaire sur le contrat assurance voiture de sa famille est alors un bon choix pour épargner de l’argent. Malgré tout cela, il faut tout de même faire attention étant donné que les parents sont censés rester les seuls conducteurs habituels du véhicule(autrement dit, qui conduisent la voiture régulièrement). Le deuxième conducteur a la permission de conduire l’automobile pour une distance ou une durée illimitée. À l’inverse du conducteur occasionnel, son nom apparaît au contrat d’assurance voiture. Si cette addition coûte habituellement une cotisation légère aux parents, l’économie est véritablement fructueuse comparée aux prix des assurances auto conducteur novice. De plus, en cas de la responsabilité d’un conducteur, le deuxième conducteur ne subira aucune autre franchise.

Accumuler des récompenses

Un jeune conducteur inscrit comme deuxième conducteur sur un contrat assurance auto de ses proches accumule, comme le conducteur primaire, des récompenses ou des pénalités. Par conséquent, quand il acquiert son véhicule, il conserve cette assise, ce qui peut le permettre de dénicher une assurance auto à des prix plus raisonnables. Notamment, s’il n’a pas annoncé un accident avec responsabilité tout au long de cette période. Autrement dit, plus il a été prudent, plus grand est sa récompense. Ce qui lui permettra par la suite, lorsqu’il voudra se souscrire à sa propre assurance, de désigner un second conducteur.
Assurance emprunteur : comment choisir une assurance pour un crédit auto ?
Les options indispensables aux motards

Plan du site